Portrait satirique d’un président de la République

15.00 

Présenter le profil du « Profileur » ? Dame ! Et encore dans le premier bouquin qu’il réalise sons la forme d’un « Profil au long cours » sur un homme au long cou. D’abord comment vas t’il falloir que je l’appelle ? Pape Samba KANE ? P.S.K ? Papisko ? Ou encore Ndiaga Kane ? Oui, Ndiaga c’est le prénom qui figure sur son passeport comme j’ais pus m’en rendre compte lors d’un séjour que nous avons effectué ensemble, en avril 1990, aux Etats Unis. Et les gens de ce pays, croyant sans doute avoir à faire avec un lointain parant de Citizen Kane, l’appelaient « Mister Kayne »

Catégorie :

Description

Profil au long cours Abdou Diouf

Bonbons, braises et coton  le plan de vol d’un aigle

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Portrait satirique d’un président de la République”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EDITORIAL

BIENVENUE a PKSNEWS

But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful. Nor again is there anyone who loves or pursues or desires to obtain pain of itself, because it is pain, but because occasionally circumstances occur in which toil and pain can procure him some great pleasure. To take a trivial example, which of us ever undertakes laborious physical exercise, except to obtain some advantage from it? But who has any right to find fault with a man who chooses to enjoy a pleasure that has no annoying consequences, or one who avoids a pain that produces no resultant pleasure?