Sabaru Jinne

(1 avis client)

20.00 

25 en stock

Catégorie :

Description

Être ou ne pas être ? Voilà la question que se posait, il y a bien longtemps, un écrivain anglais par la bouche de son personnage le plus connu, un certain Hamlet. C’est cette même question que se pose Massata, personnage central de Sabaru jinne de Pape Samba Kane, paru aux Editions Feu de Brousse en 2015. Il a décidé de remonter le cours de sa vie ; ou plutôt, revenu à une certaine étape, marquée par le début d’un « roman philosophique », il choisit de revenir vers le présent ou plus exactement, de procéder à une anamnèse dont le terme, a-t-il décidé, sera, après qu’il aura relu son manuscrit, de renoncer à son rêve d’être un écrivain, tout en sachant qu’il n’en sera rien, puisque cette remontée dans le passé constituera en elle-même la matière et la trame de Sabaru jinne. Il va s’agir, en 278 pages, de jouer sur le temps, la mémoire, le souvenir, le réel et le rêve.

1 avis pour Sabaru Jinne

  1. admin

    Superbe livre, j’adore

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EDITORIAL

BIENVENUE a PKSNEWS

But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful. Nor again is there anyone who loves or pursues or desires to obtain pain of itself, because it is pain, but because occasionally circumstances occur in which toil and pain can procure him some great pleasure. To take a trivial example, which of us ever undertakes laborious physical exercise, except to obtain some advantage from it? But who has any right to find fault with a man who chooses to enjoy a pleasure that has no annoying consequences, or one who avoids a pain that produces no resultant pleasure?