Par Ismaïla Bokoum

Issa Sall, l’inflexible

Il a un visage austère qui présume une hygiène de vie stricte adossée à deux piliers : la rigueur et la frugalité – n’en déplaise aux Cissé. Révélé aux Législatives de
2017 Issa Sall, le “maire de Tattaguine”-comme l’appelaient ces camarades de classe à Saint Louis – est réputé être un inflexible par ses étudiants. Le règlement, personne n’y déroge dans son établissement : l’Université du Sahel. ” Je ne suis pas le moins diplômé parmi les candidats “, souligne -t- il pour faire valoir ses aptitudes à la charge de président de la République. Maîtrisant parfaitement l’intelligence artificielle il lui reste la lourde charge de capturer le coeur des Sénégalais

Sonko, le Zorro de la Présidentielle 

Ousmane Sonko est une tête bien faite et bien pleine. Sur son visage serein pointe au front un point noir que certains assimilent à un signe de piété, des lunettes aux montures fines lui barrent le visage. Au bout du menton pend une barbichette, qui n’a rien à voir avec les barbus – au sens propre -se défendent ses partisans . Ce ancien inspecteur des impôts et domaines devenu député grâce aux plus forts restes, produit et acteur du système ( en tant que fonctionnaire) veut combattre ce même système. Lourde tâche! 

Comme Sisyphe et le rocher.

Macky, l’imperturbable 

Derrière son visage calme se cache la froideur. Macky Sall sourit et rit peu, ce qui lui vaut le sobriquet de ñangal( sévère).Cet ingénieur a la manie de sortir de terre des infrastructures et de les inaugurer avant la Présidentielle. “Froid calculateur “, il est parvenu à décliner et mener à terme son agenda politique vers la longue marche à la Présidentielle. Macky pèse lourd au propre comme au figuré. La preuve? son bilan qu’il brandit  comme un trophée de guerre! ?

Idy, l’espoir.

Idrissa Seck, visage radieux, sourire large et des yeux pétillants de joie, est aux anges! Celui qui prétendait être le 4 ème Président, l’ancien de Sciences Po etde Princetown, espère que ce 3 eme essai ( après ceux de 2007et 2012)sera le bon. Et cela grâce aux soutiens tous azimuts des recalés- peu importe. Le ndigël politique réussira – t- il là oùa échoué le ndigël maraboutique?

Madické, l’intrus

La candeur de son visage n’en fait pas moins un enfant de chœur. Madické Niang  a surpris son monde en étant agressif sur le plan de la com’ durant la campagne électorale. L’avocat à la moustache touffue terminée par un timbre, qui a déchire le “titre foncier politique du Fouta  de Macky ” , aime arborer des tenues Haoussa assorties de bonnet de la même couleur. Il croit à son étoile et se voit déjà au deuxième tour. Son credo  :”Jamais un sans deux.” Yalla rek a xam ?