Être ou ne pas être ? Voilà la question que se posait, il y a bien longtemps, un écrivain anglais par la bouche de son personnage le plus connu, un certain Hamlet. C’est cette même question que se pose Massata, personnage central de Sabaru jinne de Pape Samba Kane, paru aux Editions Feu de Brousse en 2015. Il a décidé de remonter le cours de sa vie ; ou plutôt, revenu à une certaine étape, marquée par le début d’un « roman philosophique », il choisit de revenir vers le présent ou plus exactement, de procéder à une anamnèse dont le terme, a-t-il décidé, sera, après qu’il aura relu son manuscrit, de renoncer à son rêve d’être un écrivain, tout en sachant qu’il n’en sera rien, puisque cette remontée dans le passé constituera en elle-même la matière et la trame de Sabaru jinne. Il va s’agir, en 278 pages, de jouer sur le temps, la mémoire, le souvenir, le réel et le rêve.