LA MAIRE DE PARIS, ANNE HIDALGO «COMBLÉE» APRÈS LA LIBÉRATION DE KHALIFA SALL

Les réactions se multiplient après la libération de l’ex-maire de Dakar, Khalifa Sall, qui a bénéficié hier, dimanche 29 septembre, d’une remise totale de peine, après plus de deux années passées à la « citadelle du silence » dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

« J’ai été comblée d’apprendre la grâce accordée par le Président de la République Macky Sall à Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de Dakar », lit-on dans le communiqué de presse de l’édile de la capitale française.

Saluant cette mesure d’apaisement, elle estime que le geste du Chef de l’État va dans le sens de la réconciliation nationale au Sénégal, « pays cher à notre cœur, dont de nombreux Parisiens sont issus », rappelle-t-elle.

Khalifa Sall avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme pour escroquerie portant sur les deniers publics et faux et usage de faux. Ses deux coaccusés, Mbaye Touré et Yaya Bodian, qui avaient écopé de la même peine, ont également été graciés par le Chef de l’État.

OBSÈQUES DE JACQUES CHIRAC : LE PRÉSIDENT MACKY SALL REPRÉSENTÉ PAR LE MINISTRE AMADOU BA

Accompagné de l’ambassadeur El Hadji Magatte Seye, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Amadou  Bâ, a pris part ce lundi 30 septembre, aux funérailles de l’ancien président de la République de la France, Jacques Chirac, décédé jeudi dernier à l’âge de 86ans. 69 Chefs d’États et de gouvernement ont rendu un dernier hommage «au sympathique  président  Jacques Chirac » dans l’enceinte de l’Église Saint-Sulpice.

Amadou Bâ a ainsi présenté les «condoléances émues » du président Macky Sall à son homologue français, Emmanuel Macron, et au peuple français. Le chef de la diplomatie sénégalaise a aussi salué la mémoire d’un « illustre homme d’État, un humaniste qui a été d’une grande sincérité dans ses relations avec l’Afrique et les Africains », a-t-il écrit dans le livre de condoléances.

JACQUES CHIRAC REPOSE AU CIMETIÈRE DE MONTPARNASSE, AUX COTES DE SA FILLE, LAURENCE

Rappelé à Dieu jeudi dernier, l’ancien Président de la France a été inhumé ce lundi dans l’intimité au cimetière de Montparnasse.  A 86 ans, Jacques Chirac a ainsi, rejoint le caveau familial où, sa fille Laurence a été enterrée en 2016, renseigne la Bmtv.

Avant son inhumation, l’ex-chef d’État a reçu les honneurs militaires au cours d’une cérémonie privée organisée à la Cathédrale Saint-Louis -des Invalides. Le cortège funéraire a ensuite pris la route du VIe arrondissement où un service solennel s’est tenu dans l’enceinte de l’église Saint-Sulpice. De nombreuses personnalités  politiques, françaises et étrangères, ont marqué de leur présence cet hommage.

En ce jour de deuil national, une minute de silence a été observée à 15h dans l’ensemble des administrations  et écoles publiques du pays.